Le bâtiment

Il se situe sur la place du Griffoul face à la fontaine des pisseurs du XVI° siècle qui est classée monument historique.

Cet immeuble est l’un des seuls à Lacaune qui garde des traces du XVI siècle : escalier, cheminée, voûtes, frises de la façade, pièce souterraine voutée.

En 1996 la municipalité a fait ravaler et repeindre les façades, dégager et sabler les corniches, poser des fenêtres et volets neufs.

En 2012 la réfection de la toiture a été réalisée par la Communauté de Communes des Monts de Lacaune.

En 2013, la cage d’escalier est restaurée.

Probablement maison consulaire au XVI°, la batisse a ensuite abrité au  XVIII° Dame Henriette de Calmels de Basse-Vergne puis son fils Antoine Cambon, maire de Lacaune, tous deux de confession réformée.

Le bâtiment a ensuite été propriété des religieuses de la présentation qui ont installé  une école avec un petit pensionnat.

La commune en a ensuite fait l’acquisition. Il  abrite alors  plusieurs associations : club photo, chantiers de jeunesse, club du troisième âge,  DMR… Aujourd’hui il incombe au Musée qui se propose d’ouvrir encore de nouvelles salles pour préserver le patrimoine et la mémoire locale.